Tournesol

Ses caractéristiques

Lorsqu’on parle des tournesols, on fait presque toujours référence à l’hélianthe annuel (helianthus annuus), aussi appelé « tournesol commun ».

Le genre helianthus comprend pourtant plus de 70 espèces, qui sont pratiquement toutes de grandes fleurs de couleur jaune et avec le centre brun.

helianthus zoom compo

Un mot à propos de ce nom, « helianthus » : il vient du grec ancien « helios » (le soleil) et « anthos » (la fleur). « Helianthus »,  « la fleur du soleil », rappelle évidemment la forme et la couleur du tournesol, mais illustre surtout la caractéristique des tournesols qui tournent sur leur tige pendant la journée pour suivre la course du soleil dans le ciel.

Le tournesol appartient lui-même à la famille des asteracées, dont il n’est pas impossible que vous connaissiez quelques membres, puisqu’elle comprend la marguerite, le pissenlit, le chardon, le chrysanthème, l’aster… Et même quelques plantes comestibles, comme les chicorées (dont l’endive), la laitue, l’artichaut, le salsifis, le topinambour… Que des stars, dans cette famille !

helianthus macro coeur

Sachez également que le tournesol est une véritable corne d’abondance. Ce n’est pas un hasard si ses magnifiques fleurs attirent à elles toutes sortes d’animaux : les papillons se délectent de leur nectar, les bourdons et les abeilles en butinent le pollen pour en faire du miel, tandis que les oiseaux viendront se nourrir de ses graines.

Ces mêmes graines, d’ailleurs, sont utilisées par l’homme dans le muesli, la pâte à pain, le yaourt et le porridge ; elles contiennent en outre pour la moitié de leur poids une huile – la fameuse huile de tournesol – aux innombrables propriétés : elle sert comme huile de cuisson, entre dans la composition de la margarine, et à des niveaux moindres, elle est utilisée dans les peintures, dans l’huile de lin, dans les lubrifiants et pour l’éclairage.