STRELITZIA

Origine et histoire

« Strelitzia » : un nom tellement compliqué que les fleuristes préfèrent le surnommer « oiseau de paradis ». Mais d’où vient ce nom, au fait ? Eh bien, vous allez voir : c’est une histoire passionnante.

Strelitzia reginae var

Il était une fois un botaniste anglais, qui s’appelait Joseph Banks et qui était également naturaliste et explorateur à ses heures. Tellement explorateur, en fait, qu’entre 1768 et 1771, il participa au tout premier tour du Monde aux côtés de James Cook à bord de l’Endeavour.

C’est au cours de cette expédition, dont il fut l’un des rares survivants, que Joseph Banks découvrit au sud de l’Afrique une fleur si belle qu’on pouvait la confondre avec un oiseau exotique.

À son retour – forcément triomphal – en Angleterre, Banks fut chargé par le roi George III du réaménagement des jardins de Kew. Il retourna alors en Afrique australe à la recherche (entre autres) la fleur-en-forme-d’oiseau.

Strelitzia du Var nbr

Oui mais seulement voilà : cette fleur, il lui fallait un nom ! Banks la baptisa alors « Strelitzia », en hommage à l’épouse du roi George III, la reine Charlotte, née Duchesse Sophie Charlotte de Mecklemburg-Strelitz, qui était elle-même passionnée de botanique, et figurait au nombre des fondateurs des Jardins botaniques royaux de Kew !

Vous remarquerez d’ailleurs que le strelitzia le plus populaire a pour nom  « strelitzia reginae », soit, en latin, le strelitzia « de la reine » !