Rose

Ses caractéristiques

Alors que la plupart des fleurs portent des noms faisant référence à leur forme, au terrain sur lequel elles poussent, ou à la manière dont elles se propagent (l’helianthus rappelle « helios », le soleil ; l’anémone est la fille d’ « anemos », le vent ; etc.), la rose porte un nom qui lui est propre, et qui diffère même du nom donné à la plante elle-même (la rose est la fleur du rosier). C’est dire si ce n’est pas n’importe quelle fleur ! 

rose rouge macro

Sa popularité est telle qu’elle lui vaut même de participer à l'appellation d'autres espèces, avec lesquelles elle n’a pourtant aucun lien, comme la rose de Noël (qui est un hellébore), la rose de Chine (qui est un hibiscus), ou la rose de Notre-Dame (qui appartient à la famille des pivoines)…

Selon les scientifiques, l’apparition des premiers rosiers remonterait à près de 35 millions d'années. On a même découvert des empreintes de feuilles de roses sur des fossiles datant du paléolithique dans les rocheuses du Colorado ! La rose est cependant probablement originaire d'Asie, d’où elle s’est répandue dans tout l'hémisphère nord, sans jamais toutefois franchir l'équateur.

Les variétés de roses sont innom brables, d’autant plus innombrables qu’il en apparait et disparaît tous les ans. On estime néanmoins à plus de 3 000 le nombre de variétés disponibles actuellement de par le monde. Pourtant, seules une douzaine d’espèces ont été utilisées pour créer la plupart des rosiers cultivés !

 

rose ro serre

Il existe des roses de toutes sortes (et même des roses sans épines : on les appelles « roses inermes »). Leurs couleurs vont du blanc pur au pourpre foncé en passant par le jaune et toutes les nuances intermédiaires. Il n’existe toutefois pas de rose bleue. Si vous en trouvez une, surtout prenez-en soin : on la croit capable de réaliser tous les vœux  de celui qui la détient !