Renoncule

Ses caractéristiques

Si vous vous interrogez sur les origines de ce nom, « renoncule », sachez qu’il nous vient du latin « rana », « la grenouille ». Il est dû au fait que de nombreuses variétés de renoncules poussent dans les prairies humides et marécageuses qui sont, comme vous le savez, le terrain de jeu favori des grenouilles.

Certaines renoncules sauvages poussent même la ressemblance avec ces sympathiques batraciens jusqu’à croître dans les rivières ou les étangs : leurs longues tiges s'étendent alors en tapis de verdure à la surface de l’eau, où éclosent çà et là leurs gracieuses fleurs. Ne soyez donc pas étonné si vous entendez votre fleuriste surnommer vos renoncules « grenouillettes » !

renoncules roses var prod serre

 

La famille des renoncules est extrêmement vaste : on en recense aujourd’hui plus de 1500 espèces, qui se différencient les unes des autres par des ports et des caractères extrêmement divers. Ainsi, peut-être serez-vous surpris d’apprendre que les petits boutons d'or qui s’épanouissent pendant l'été dans les prairies humides font partie de cette immense famille, au même titre que les magnifiques renoncules qui font vos bouquets préférés !

 

renoncule clone verte

À force de croisements, les obtenteurs sont parvenus à créer des renoncules de presque toutes les couleurs, et sont même arrivés, dans le cas de quelques variétés, à panacher plusieurs nuances. On a d’ailleurs donné à ces nombreuses variétés des noms directement tirés de leurs couleurs, comme par exemple « Velours noir », « Diadème de pourpre » ou « Toison d'or »…

« Presque toutes les couleurs », disions-nous. En effet, il existe des renoncules de toutes les couleurs, sauf le bleu. Surtout, faites-nous signe si vous en trouvez une !