Mimosa

Ses Caractéristiques

Allez savoir comment c’est arrivé : figurez-vous que nos chers mimosas, avec leurs jolies feuilles finement découpées et leurs pompons délicieusement parfumés, se trouvent au cœur d’un des quiproquos les plus étranges de toute l’histoire de l’horticulture :

  • une confusion entre les noms communs et les noms scientifiques de trois genres : « Acacia », « Robinia » et « Mimosa ».

mimosa du Var

Pour dire les choses le plus simplement possible : l’arbuste que nous appelons « mimosa » dans le langage courant a pour nom scientifique « Acacia », tandis que l’arbre que nous appelons communément « acacia » a en fait pour nom scientifique « Robinia » !

Quant aux espèces portant le nom scientifique « Mimosa », elles correspondent à ce que nous appelons des « sensitives »… Bref, on en perd son latin !

 Vous l’aurez certainement remarqué, le mimosa n’a pas que des qualités esthétiques : non seulement ses rameaux suffisent à illuminer n’importe quel bouquet hivernal, mais ils dégagent en plus un parfum tout à fait irrésistible…

mimosa branche

Pas étonnant que cette senteur douce et poudrée, à la fois puissante et délicate, ait attiré l’attention des parfumeurs ! Ce que vous serez peut-être surpris d’apprendre en revanche, c’est que c’est précisément pour être exploité en parfumerie qu’on a commencé à cultiver le mimosa dans les Alpes Maritimes, dans les années 1860.

Et oui : aussi curieux que cela puisse paraître, ce n’est que bien plus tard qu’ont été développées les sélections destinées à la fleur coupée, qui se caractérisent d’ailleurs par des floraisons plus abondantes.

Et ce n’est pas tout : aujourd’hui encore, le mimosa reste principalement cultivé pour son usage en parfumerie.