Hortensia

Origine et histoire

Voilà près de 300 ans que les hortensias fleurissent nos jardins et les façades de nos maisons, et pourtant, de nombreux aspect de cet arbuste nous sont encore méconnus.

À commencer par son nom : « hortensia », à proprement parler, est le nom donné à l’Hydrangea Macrophylla. Par tradition, cette appellation s’étend à des variétés proches comme l’Hydrangea Anomala, auquel on fait référence par « hortensia grimpant », mais il faut savoir que le terme « hortensia » a disparu de la nomenclature scientifique depuis 1830, et qu’il n'a survécu que dans la langue commune.

 

Hortensia rose foncé var

L’origine de ce nom, « hortensia », est d’ailleurs entourée de mystère. Il est apparu pour la première fois en 1771, sous la plume de l’explorateur et naturaliste français Philibert Commerson. Tout laisse à penser qu’il a voulu dédier cette fleur à une femme de sa connaissance… 

Heureusement, les origines de son nom officiel sont plus claires : « Hydrangea » réunit les mots grecs « hydro » (eau) et « angeion » (tonneau, cruche), en référence à la forme de l’hortensia, rappelant celle d’une cruche d’eau antique.

 S’il est généralement connu en tant que plante d’ornement, dans les jardins et sur les balcons où il agrémente bacs, massifs et haies fleuris, l’hortensia se décline aussi depuis quelques années en fleurs coupées.

Sa culture s’avère néanmoins assez complexe et technique, et nécessite de la part de nos horticulteurs un savoir-faire pointu, notamment en matière d’irrigation et de conduite des plantes.

Hortensia blanc var

Eh oui : étant originaire des forêts humides d’Amérique du nord et d’Asie du sud-est, l’hortensia n’est pas à proprement parler une plante méditerranéenne, et les conditions climatiques du Var ne sont à vrai dire pas les meilleures pour sa culture : l’hortensia a en effet tendance à craindre l’exposition au soleil et à la chaleur, auxquels il préfère les emplacements ombragés, frais et humides.

Notre microclimat devient en revanche un atout au printemps ; c’est à ce moment-là que nos horticulteurs peuvent donner toute la mesure de leur technicité, en travaillant notamment sur des variétés sélectionnées pour leur qualité et leur précocité ou en développant de nouveaux coloris, avec des hortensia bicolores rose/blanc, vert/jaune, crème/marron… Le blanc reste le colori le plus en vogue.