Gerbera

Origine et histoire

Regardez-la bien. Le gerbera, ce n’est pas n’importe quelle fleur, c’est LA fleur par excellence, celle que dessinera n’importe quel enfant à qui vous demanderez de dessiner une fleur : une sorte de jolie marguerite, avec de belles feuilles et de longs pédoncules aux couleurs vives, s’épanouissant autour d’un cœur lui aussi coloré.

 

Gerbera rouge coeur noir

Que ce soit en tant que plante d’intérieur ou comme fleur coupée, on peine à énumérer tous les atouts du gerbera : sa robustesse, sa tenue en vase, son allure, mais aussi et surtout sa très riche palette de couleurs, plus vives et originales les unes que les autres : rouge, jaune, rose, violet, vert…

Vous l’aurez compris : la « marguerite du Transvaal » est une fleur très populaire. Si populaire en fait, que la quarantaine d’espèces qui existent à l’état sauvage a été déclinée en des milliers d’espèces !

Pour faire simple, sachez simplement qu’on les distingue en trois catégories :

  • le gerbera standard, avec une inflorescence de 9 à 12 cm ;
  • le gerbera mini ou « germini », avec son inflorescence de 5 à 8 cm. Ce sont surtout ces dernières que l’on cultive dans le Var ;
  • et entre les deux, le gerbera midi, encore très peu développé.

gerbera miniature serre

Originaire d'Afrique du Sud, de Madagascar et d'Asie, le gerbera a besoin pour s’épanouir de chaleur, de lumière et de sols bien drainés…

Autant dire que le Var a tout pour lui plaire : un microclimat exceptionnel, des conditions d’ensoleillement privilégiées, des horticulteurs hautement qualifiés pour une culture très technique…

Résultat : tout au long de l’année, une gamme de gerbera réputés pour leur qualité et la richesse de leur coloris, avec tous les ans des innovations et des variétés exclusives !