Célosie

Ses caractéristiques

Les célosies appartiennent à la famille des amarantes, espèce tirant son nom du grec ancien signifiant "qui ne fane pas". Une parenté amplement méritée, puisque les célosies sont réputées pour avoir une tenue en vase exceptionnelle. Tellement exceptionnelle, du reste, que les célosies séchées sont même utilisées dans les bouquets secs : elles y conservent leur éclat pendant plusieurs années !

On en dénombre une soixantaine d’espèces, que l’on distingue en trois groupes aux inflorescences bien différentes :

  • les célosies « plumosa » en forme de plume, prisées pour leurs élégants plumeaux composés de centaines de petites fleurs ;
  • les célosies « spicata » en forme de lance, pareilles à des épis de blé avec leurs longues inflorescences serrées et pointues ;
  • et les célosies « cristata » dites « à crête-de-coq », moins nombreuses mais tout aussi colorées et singulières avec leurs inflorescences en forme de crêtes ondulées. Ce sont ces dernières qui sont cultivées dans le Var.

 

celosie du Var serre eclairee

Plante tropicale originaire d’Asie, la « crête de velours » pousse habituellement dans les régions tropicales et subtropicales d’Amérique et d’Afrique, pourvu qu’elle soit bien irriguée et qu’elle profite d’au moins six heures d’ensoleillement par jour. On comprend du coup pourquoi sa culture est si florissante dans le Var !

Le microclimat varois, allié à des techniques de culture de plus en plus performantes, permet en effet un calendrier de production s’étendant de la mi-avril à la fin novembre, avec une gamme réputée pour sa qualité et ses couleurs particulièrement vives.